Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 08:09

1224100_burst_collage_2-2-.jpg

Hier, dans le cadre de mon cours de dessin, j'ai pris conscience d'une chose super importante en dessinant un arbre!

Alors que le professeur nous expliquait que l'arbre est symbole, entre autres, de la famille, je me suis rappelée tout à coup comment mon père, quii aimait bien dessiner, m'avait montré à dessiner un arbre.

 

Il le faisait toujours mi-visible, à droite de la feuille, le tronc longeant le bord du papier. Puis il y avait toujours une branche coupée sur ce tronc. Une branche, n'est-ce pas un membre de l'arbre?

 

Mon père, mon grand-père ont eu tout deux les jambes amputées. Et si le fait de dessiner cet arbre ainsi amputé avait conduit mon père vers le même destin que son père? N'avait-il pas programmé toute sa vie en dessinant son arbre de cette façon ?

 

Inconsciemment, je l'avais certainement capté car il y a belle lurette que j'ai changé ma manière de tracer un arbre sur papier. Et vous, comment dessinez-vous votre arbre? Avez-vous un détail qui est particulier?

 

Le dessin est un excellent outil pour tirer des informations de son inconscient. Je me souviens d'un exercice que j'avais fait faire à un groupe de personnes inscrites à un atelier de dessin.

 

Un adolescent avait dessiné un magnifique arbre stylé. Si nous le regardions à l'envers, cela donnait un organe reproducteur mâle en pleine puissance. Son dessin était vraiment superbe. Bien sûr, nous sommes tous restés discrets sur sa réalisation car lui ne l'a pas perçu.

 

Si vous avez votre cahier à dessin à proximité, ne manquez pas d'y jeter un coup d'oeil avec un regard différent.Peut-être y trouverez-vous des éléments nouveaux et révélateurs sur vous, qui sait?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 09:46

1215934_sunday_half_past_ten_a_m_-1--copie-1.jpg

La nuit dernière, André a rêvé qu'il faisait l'amour avec une planteureuse femme aux longs cheveux de jais. Elle portait une vaporeuse robe de nuit en dentelle rose tendre.

 

En écoutant le récit de son rêve, Louise, son épouse depuis bientôt 25 ans, doit-elle en rire ou pleurer? Est-ce un aveu de désir d'infidélité? Doit-elle en conclure qu'elle ne représente plus d'attrait pour son conjoint?

 

Pas du tout! Justement après toute cette période de cohabitation, il est très possible qu'André aille puiser dans son inconscient pour introduire de la fantaisie dans leurs ébats amoureux. Il n'en tient qu'à Louise de garder l'esprit ouvert et d'y dénicher des éléments dans le rêve qui excitent le désir de son amoureux. Pourquoi ne pas s'offrir cette petite tenue de nuit sexy?

 

La culpabilité prend souvent place dans le for intérieur de partenaires qui vivent de tels rêves. Voyons-y plutôt une belle opportunité de raviver la flamme de la passion amoureuse.

 

Marthe a rêvé qu'elle se trouvait en train de faire son marché quand tout à coup, elle se voit allongée sur le sol au beau milieu d'une allée en train de faire l'amour avec un bel homme  inconnu. Voici une des explications plausibles: durant notre sommeil, le ménage de nos centres d'énergie s'effectue. Aussi, quand il y déblocage énergétique au niveau du chakra sexuel, des sensations agréables se produisent créant ainsi des images de rêve reliées à la sexualité.

 

Vous est-il déjà arrivé en rêvant de vivre un puissant orgasme sans qu'il y ait de partenaire? Ce type de rêve survient quand nous accédons aux mondes célestes où l'énegie divine nous procure des sensations extatiques, représentées évidemment par le plaisir orgasmique. Il n'est toutefois pas impossible qu'il y ait présence d'une figure.

 

Quelle sensation pourrait mieux représenter ce plaisir de retourner dans un univers où tout est amour inconditionnel, plaisir et extase. Pour en savoir davantage, je vous invite  à lire le livre de Nicole Gratton, Les Rêves érotiques, une envolée vers l'extase, édité chez Stanké, 131 pages.

  

Vous pouvez me commander directement un exemplaire de ce bouquin au prix de 18$,simplement me fournir votre nom et adresse postale à École de Rêves internationale Nuit & Jour, Paule M. Boucher, 505, 82e rue ouest, Québec (Québec), Canada  G1G 3A5. Courriel : info@pauleboucher.com.

 

Un joli cadeau de Noel à offrir à son amour!

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 22:59

1173280_kissing_couple-1-.jpg

J'aime bien quand je m"éveille à la fin d'une tendre expérience sexuelle. Qui n'aime pas cela?

 

Je sais! Certaines personnes célibataires en font régulièrement mais n'apprécient pas tellement car au réveil, elles sont déçues de ne pas être douce compagnie. Il faut savoir que l'âme que nous sommes a cette faculté de combler un désir afin de pouvoir garder un certain équilibre en journée. Elle se permet donc une belle expérience sexuelle en rêve pleine de délices.

 

Plusieurs de ces rêves ne sont pourtant pas liés à la sexualité. Ce sont ces rêves où l'on fait l'amour avec son père, sa mère, son propre enfant ou même une personne de son sexe (pour les hétéros). Il s'agit ici plutôt d'intégration à la personnalité.

 

Il y a plusieurs années, j'éprouvais des difficultés relationelles au travail avec une collègue trop susceptible. Un soir, j'ai demandé à mon guide du rêve de me montrer ce que j'avais apprendre à son contact.

 

Dans le rêve, je me regardais dans le miroir et surprise! Ce n'était pas mon image mais bien celle de cette personne. Elle était donc mon miroir. Soit!... il y avait bien un aspect de ma vie où j'étais susceptible ! Je me suis rendormie par la suite, contente d'avoir osé voir la vérité en face.

 

Au bout d'une heure, je me suis encore réveillée, mais cette fois je faisais l'amour avec cette personne. Normal! je venais de reconnaître chez moi une facette que nous avions en commun. La fusion sexuelle est une image symbolique de cette intégration.

 

Rassurez-vous! Si vous avez rêvé de faire l'amour avec un membre de votre famille ou avez échangé un long baiser passionné, vous avez probablement pris conscience que vous partagiez des points communs avec ce proche!

 

Pour les adolescents en pleine puberté, il en va autrement. Leurs expériences érotiques sont souvent attribuables au travail hormonal durant le sommeil. Les excitations que procurent cette circulation d'énergie nouvelle provoquent des images sensuelles dans les rêves.

 

De plus, le rêve a une fonction d'apprentissage par laquelle le jeune apprivoise et explore son corps ou le corps d'une autre personne.

 

Mais que dire quand on est marié, ou en union et qu'on rêve qu'on fait l'amour avec des inconnus ou des gens de son entourage? Y'a-t-il lieu de s'inquiéter de cette infidélité? Est-ce réellement un désir enfoui ?

 

Hummm, un sujet chaud pour demain...Bonne nuit et doux rêves!

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 06:00

DSC_0131-847f1-2734c-1-.jpgAvez-vous remarqué quelle était la saison dans votre dernier rêve? Était-ce un odorant printemps fleuri de lilas? Un automne fier de ses couleurs? Un sentier enneigé? Ou encore un été rempli d'enfants rieurs?

 

Les saisons sont des informations utiles dans nos rêves. Ils nous indiquent où nous en sommes dans notre vie, dans une réalisation en cours, ou parfois même une attitude d'attachement ou de détachement.

 

Les arbres de nos rêves sont d'excellents informateurs. Par exemple, le printemps du rêve concerne le début de quelque chose qui n'est pas encore parvenu à son plein potentiel. C'est la jeune lancée. L'arbre du printemps est porteur de promesses pour le futur. C'est l'enfance, la jeunesse de la vie.

 

L'été révèle nos attachements. L'arbre étésien, n'est-il pas surchargé de feuilles? Si l'orage sévit, il risque de voir ses branches casser.  C'est l'âge adulte où il faut voir à tout: la famille, la maison, le bateau , le chalet, le boulot, etc.

 

Puis vient la saison automnale. Quand elle apparaît dans nos rêves, elle indique qu'il est nécessaire de faire un renoncement à quelque chose.Les branches de l'arbre automnal délaaisse ses feuilles, ses attachements, pour se préparer lentement à la dormance. On a plus vingt ans...et plus autant d'énergie.

 

On ne pratiquera plus telle activité qui fera désormais partie de notre passé. On respire bien en automne. C'est ce qu'il faut commencer à envisager car la retraite sonnera bientôt à la porte. Respirer et rayonner dans son entourage par ses couleurs, sa beauté mature.

 

Et viendra enfin l'hiver, tout blanc et étincelant comme la chevelure du vieillard. L'arbre dénudé n'offrira plus de résistance à la vie, aux grands vents.Il y régne un silence apaisant et l'isolement se fait plus nécessaire pour accéder à la chaleur de son intérieur.

 

Où en êtes-vous dans les saisons de la vie? Si le grand vent souffle, saurez-vous faire du détachement et abandonner vos feuilles?

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 08:29

Anmazzr1026-2-.gif

On a rentré le bois hier dans la cave. Et ce matin au lever, j'ai fait une rencontre du troisième type : une petite souris de bois!

 

Ayant encore en tête mon dernier rêve du matin, la souris m'a fait penser à un rêve que j'ai déjà vécu dans lequel il y avait une de ces petites bêtes! Comme les souris, manifestement une présence indésirable dans la demeure car elles peuplent par coup de vingt petits à la fois, j'avais défini ce petit mammifère comme une pensée envahissante.

À l'adolescence, je rêvais souvent, non pas de souris mais de moufettes. Le scénario était inlassablement le même. Je marchais la nuit dans une ruelle obscure et soudain, je voyais des garçons 'qui couraient' derrière moi. Affolée, je fuyais jusqu'à ce que j'arrive dans un cul-de-sac teminé par une haute barrière.

 

Comme la femme bionique à la télévision de cette époque, je sautais et l'enfourchait. Chaque fois, une moufette venait me sauver la vie! Sortant de nulle part, elle clopinait en direction des garçons qui, la voyant, fuyaient à toute jambe. J'étais ainsi sauvée par sa présence. Il m'a fallu beaucoup de temps avant de comprendre le sens de cette visite dans mes rêves.

 

À mon adolescence, comme mon père était très sévère, je ne devais pas laisser les garçons m'approcher car je me serais attirée des embêtements. Ainsi, quand un garçon 'courait' après moi, je me revirais de bord et lui lançais une parole si désagréable que ça lui enlevait tout désir de contact avec moi. Je lui enlevais complètement l'envie de recommencer. Bien sûr, ce choix était basé sur la peur, non sur l'amour, mais c'était l'attitude  de cette époque révolue.

 

Il y eut aussi cette fois où un gorille en furie, sortant d'une grange, courait dans le pré en direction de la forêt. En journée, je m'étais mise en colère contre un proche. Ainsi le rêve, dans son intellignece infinie, m'avait permis d'observer mon porpre comportement, quittant  la zone de domestication (maîtrise de la colère) et lui laissant libre cours. La forêt n'est-elle pas le lieu où habitent les animaux non domestiqués?

 

Les animaux de nos rêves nous montrent vraiment nos instincts primitifs à intégrer et à apprivoiser pour mieux les maîtriser. Et vous, quel animal loge dans vos contenus oniriques?

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 08:18

627723_pennie-1-.jpg

Belle rime! J'ai observé que c'est presque devenu une mode chez la jeune génération de jeter à la rue des sous noirs (un cent quoi!) en sortant du dépanneur. Bien sûr, je m'abstiendrai de généraliser...

 

Depuis plusieurs années, quand je vois de ces sous sur le trottoir, j'ai développé l'habitude de les ramasser et de remercier. Je me dis que si je suis incapable de me plier pour ramasser la petite abondance, je ne mériterai guère la grande!

 

C'est ce que j'ai fait en sortant d'un hôtel à Los Angeles en compagnie d'une bonne amie qui, surprise de mon comportement, mais approuva après mes explications, en fit autant.Une fois rendue au Centre des Congrès, pendant qu'elle alla au petit coin, j'ai trouvé sur le parquet un beau billet de vingt dollars US. Comme quoi, les paroles que je venais de dire à ma copine était une vérité indéniable.

 

L'été dernier, je me trouvais à Saint-Jean, Terre-Neuve. Là bas,on peut presque en faire une généralité tellement les sous noirs pleuvent à la sortie de l'épicerie, en tout cas celle où j'allais faire régulièrement mon marché.

 

Ce fut à un point tel que je fis un pacte avec mon ange gardien. Je lui dis que dorénavant, j'allais laisser la chance à d'autres de ramasser ces sous noirs.  Ainsi, je ne ramasserai maintenant que les vingt-cinq sous. Au moment où j'eus cette pensée, je traversais la cour d'une station service.

 

Croyez-le ou pas, au même instant, une telle pièce se trouvait sur mon chemin ! Je traversai la rue: une autre m'attendait en plein sur la ligne jaune au centre de la rue, incroyable non? Je dois être prête à recevoir la grande, me dis-je !

 

Entretemps, quelqu'un m'apprit qu'il était favorable de donner au suivant ces pièces trouvées. Mercredi, j'ai déjeuné avec mon ancien agent belge de tournée conférences. Juste avant d'entrer dans le restaurant où nous avionslivre2 rendez-vous, je trouvai un sous noir que je ramassai pour le lui remettre.

 

Il m'a enseigné sa façon de faire que j'ai le goût de vous partager car elle est  remplie de sagesse. Il me demanda de reprendre la pièce et de la charger de bonnes intentions comme : le bonheur dans ses relations familiales, des clients en affluence dans son travail, etc., ce que je m'empressai de faire.

 

Il me raconta les péripéties qu'il avait vécu suite à cette action: sa femme avait trouvé sur le pas de leur porte deux billets de cinq euros. Une autre fois: son fils trouva aussi un beau billet le lendemain.

Il a réalisé que le truc fonctionnait à merveille,cependant il aimerait juste savoir si vous sauriez par hasard comment faire arriver à soi-même cette abondance et non pas juste aux autres ?.....La recette demande un tout petit ajustement! ...Amusant!

 

Pour savourez d'autres petites histoires semblables, lisez Les signes de jour

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 16:00

288755_wheel_of_fortune-1-.jpg

Non pas celle que fait tourner Yves Corbeil à la télé pour gagner la cagnotte mais une autre que l'on fabrique en collage et qui fait aussi des heureux.

  

C'est facile à réaliser!  Prends un grand carton, trace-y le plus grand cercle que tu peux et divise le en huit parties égales, comm eune tarte taillée en pointes.Nomme chaque partie: finances, connaissance de soi, santé, loisirs, travail, spiritualité, culture et amour.

 

Dans chacune de ces parties colle une ou des images qui te parlent et qui représentent ce que tu veux devenir ou vivre dans cette sphère de ton existence. Ce peut être aussi un titre significatif pour toi ou simplement un mot.

 

La dernière fois que j'ai fabriqué le mien, nous étions au premier de l'An. Je l'ai collé sur le mur  face à mon bureau pour m'en laisser imprégner et inspirer durant mes heures de travail au clavier. Comme presque dix mois sur douze sont déjà passés, je jette un coup d'oeil pour voir où j'en suis dans la réalisation.

 

D'abord, aux finances figure l'image d'une valise de laquelle déborde des pièces d'or. Le titre est: de grandes richesses dans ses valises. Eh bien! je les ai faites mes valises l'été dernier pour quitter le Québec durant quarante jours! Elles étaient lourdes au retour avec des beaux souvenirs plein la tête et le coeur!

 

À la partie intitulée connaissance de soi, j'y avais collé la photo d'un capitaine de navire car je voulais être mon propre patron. Il y a moins d'un mois, je me suis enfin décidée à enregistrer ma propre école dans le registre des entreprises québécoises.

 

Du côté santé, une image qui dit Libérez-vous de vos douleurs, je m'en occupe! J'arrive de chez mon ortho! Mais c'est pas encore à cocher, patience! Et puis, une photo de fraises. Elles étaient abondantes et juteuses cette année. J'en ai tellement mangé au point d'en faire de l'urticaire.

 

Et puis vient les loisirs: une femme assise sous le soleil au bord de l'océan (c'est là où j'étais tout l'été ou presque) et une autre montrant un couple portant chacun un sac à dos. L'été dernier j,ai voyagé plus que jamais avec cet accessoire. Je faisais même mon marché à pied avec lui sur mon dos.

 

Pour le travail, une image avec des mains levées et un titre: Le bon coup! Oui, j'en ai fait un bon le jour où je me suis incrite à des cours de dessin à mains levées (en cerveau droit), passionnant!

 

Côté spirituel, je me suis offert un atelier cette année qui m'a vraiment outillé pour apprendre à m'aimer et à mieux vivre, tel qu'inscrit sur le bout de papier que j'y avais collé. Une autre qui montre une dame aux cheveux blancs pour mieux accepter de passer à une autre saison de la vie. Ça, je peux dire que ce n'est quasiment complété!

 

Dans la pointe de la culture, j'avais placé la photo d'une île du fleuve. Bien je brûlais, car j'ai passé la majeure partiecollages de l'été sur une île mais sur celle de Terre-Neuve! Pas si bête après tout! En plus, j'ai été payée pour le faire...Et quelle belle aventure culturelle!

 

Dans la section amour: une photo de couple aux cheveux gris. Je suis toujours à accompagner mon ami Jean-François qui se prépare une qualité de vie sur mesure (c'est le titre qui figure sur cette image) car il vient de prendre sa retraite et s'est offert une splendide résidence à la campagne où je vais les fins de semaine pour profiter de la nature. 

 

Osez donc rêver, et créez votre vie en collant vite vos images! C'est tellement agissant et payant!...Pour d'autres types de collage enrichissants, lisez Des collages qui font grandir.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 18:00

1311018_house_in_cloudy_day-1-.jpg

Alors que je me préparais à aller visiter des logements inscrits sur ma liste, voici que ma copine se présente à ma porte. Elle a besoin d'une aide en urgence. Elle doit aussi déménager dans un court délai ayant décidé de quitter son compagnon de vie. 

Je l'invite alors à s'asseoir à la table, nous allons faire un dessin intuitif pour tirer des informations de son nconscient. Je vais le faire aussi puisque je dois  en faire autant.Je vais ainsi sauver un temps précieux.

 

Que veut l'âme que nous sommes? Où considère-t-elle que ce soit le meilleur endroit pour y séjourner? Je fais confiance en débute mon gribouillage coloré de pastel sec sur un papier sketch. Puis j'estompe avec un papier mouchoir.

 

Tiens! C'est drôle, une petite cabane d'oiseau blanche et bleue avec un énorme arbre feuillu jusqu'au sol, juste à côté. On ne voit guère le tronc de l'arbre. Le toit de la cabane est  garni des mêmes couleurs. Ma copine est très étonnée car le résultat lui semble identique à une propriété qu'elle vient de voir sur Internet. Elle repart rassurée et confiante.

 

Je me rends alors à ma première visite. Hésitante, je dis que je vais y réfléchir puis me rend au suivant. Je pénètre derrière le proprio par la porte avant. Il me fait une visite guidée à l'intérieur puis me fait voir la cour extérieure.

 

Stupéfaction! Il y a un gros cèdre (feuillu jusqu'en bas) et, juste à côté, l'extrémité de l'abri d'auto du voisin esyt apparent et de couleur bleu foncé et blanc. Comme sur mon dessin! De plus, le logis  n'est pas grand comme le montrait mon dessin mais juste assez grand pour y être confortable.

 

Sans hésiter un seul instant, je le prends! J'y habite depuis maintenant plus d'un an. Je n'aurais pu trouver endroit plus séant à mes goûts personnels  par ma seule volonté humaine! J'en suis ravie.

 

Si vous aussi vous posez une question et que vous avez le goût d'expérimenter cette manière de procéder avec la vie, permettez-moi de vous accompagner dans cette démarche par le dessin intuitif que j'aime bien compléter  par un collage.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 07:43

Hier927769_psychedelic_volkswagen_3-1-.jpg, nous avons vu quelques repères quant à la conduite automobile. Poursuivons dans la même veine, si vous le voulez bien. 

 

Lorsque quelqu'un me double sur la route en rêve, il s'agit de remarquer par qui ou par quoi suis-je dépassé? Faites un lien avec ce que vous vivez en journée. Si c'est vous qui doublez, seriez-vous en train de vous dépasser dans une limitation que vous vous imposiez auparavant?

 

Recevoir une contravention indique qu'une loi spirituelle vient d'être enfreinte. La plupart du temps, il s'agira d'avoir agi sous le coup de l'impulsion, d el'émotion, laissant libre cours à un comportement inadéquat.Il arrive que de l'intérieur de sa voiture nous reculions sans que ce soir volontaire. On a beau freiner, rien n'y fait. On recule ainsi dans la vie, on régresse et on manque de contrôle.

Il y a plusieurs années, ce rêve était récurrent chez moi jusqu'à ce que je remarque que je me trouvais toujours dans l'allée de la maison familiale. Je finis donc par comprendre quedans mon cas,  je devais prendre du recul face à la famille.

 

Il se peut par contre que ce soit une indication que je sois en régression dans ma vie spirituelle où l'on ne stagne pas: soit on recule, soit on avance. Cela m'amène à parler du bras de transmission. Ce dernier évidemment sert à poser un choix: j'avance, je recule ou je reste neutre? Faites aussi le lien avec une situation dans la vie d'éveil.

Quant à tous les bris de notre véhicule, que ce soit en rêve ou dans la vie physique, pour en décoder le sens, il convient d'observer  l'utilité de cette partie. Si la batterie est à plat, demandez-vous si vous manquez d'énergie ces temps-ci?

 

Le moteur, c'est le coeur; l'essence est l'énergie vitale, le pare-brise: sa vision sur les événements de la vie, le rétroviseur: son regard sur le passé, les phares, sa capacité d'être lumineux. Observez si c'est celui du côté du chauffeur ou du côté passager.

 

Toute la sécurité de notre véhicule se trouve dans les pneus. La publicité des médias nous le répète depuis fort longtemps. Ils sont la base et doivent être solides et en bon état. Ils correspondent à la confiance et l'estime de soi, sinon, nous courons un risque de blessure en avançant dans la vie.

 

Les fenêtres de côté représente la perception mais aussi la protection. Lorsqu'on s'enferme (verouiller)  à l'intérieur,il y a un sentiment de menace ou une peur consciente ou inconsciente. Perdre ses clés est souvent une perte de sa liberté que ce soit en étant sous l'emprise, la domination de la colère, de la jalousie, etc.

Perdre son automobile, ne plus savoir où elle est garée correspond fréquemment à une perte d'autonomie, surtout quand on s'en remet trop aux autres pour obtenir de l'aide. 

Bien sûr, toutes ces pistes ne sont pas à prendre à la lettre. Il faut tenir compte de la totalité des détails du rêve avec les sentiments.

 

Bonne ballade!

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 08:37

                                            Vous arrive-t-il de vous voir conduisant votre véhicule en rêve?1191032_endless_road-1-.jpg Et comment est-elle cette conduite? Bonne ou plutôt dangereuse? Voici à ce sujet quelques pistes d'analyse à considérer et à méditer.

En fait, notre conduite routière onirique réfère souvent notre conduite dans la vie d'éveil. Notre voiture représente alors le véhicule de l'âme, ce corps de chair avec lequel nous nous déplacons sur le plan physique, plan de densité de la matière. 

 

Lorsque nous avons un accident, il s'agit plutôt de heurts, de conflits relationnels avec une  ou des personnes de l'entourage ou encore d'une fausse maneouvre qui est nuisible. Si nous manquons de freins, il convient de se poser la question à savoir si je sais m'arrêter quand c'est le temps. Ai-je le contrôle de mes paroles, mes actions ou est-ce que ce sont mes émotions qui me mènent? 

 

Par exemple, si c'est votre père qui se trouve au volant, qu'il a un caractère exécrable et que vous êtes à la place du  passager dans votre propre véhicule, il faut alors de poser la question: est-ce que je suis moi-même ou est-ce que je laisse ce trait de mon parent au volant de ma conduite? 

 

Dans un virage, symbole de changement de direction dans la vie, si je dérape et me retrouve dans le décor, je peux me demander si je ralentis suffisamment pour faire le point et m'adapter à mes nouvelles conditions de vie.

 

Prendre un raccourci équivaut parfois à empiéter sur l'espace personnel d'autrui. Est-ce que je mets mon nez dans une histoire qui ne me regarde pas? Est-ce que je suis trop direct avec les gens dans ma communication?

 

Le chauffeur est un bon indicatif également. Il arrive fréquemment que des personnes conduisent leur voiture mais assis sur le siège arrière. Est-ce que j'ai vraiment ma vie en main?

Si le chauffeur est autre que soi, est-il une partie de moi qui me domine? Il faut alors définir cce que représente cette personne pour soi. Si je connais le chauffeur, est-ce que je me laisse trop influencer par les conseils de cette personne? Le sentiment dans le rêve fera foi de tout.

 

Dans un  article ultérieur, nous verrons plus en profondeur l'état de notre automobile et ses diverses composantes.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : École de Rêves Nuit et Jour, par Paule Boucher
  • : Oui! Une vraie école pour apprendre à décoder ses rêves et à comprendre ses synchronicités ou signes de jour. Consultations, formations, stages ou ateliers, conférences, livres.
  • Contact

Un nouveau livre pour bientôt

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Contacter Paule

 

 

Par la poste :
5503, rue Symphonie
 

Charny (Québec)

G6X 3B8 Canada

 

Au bureau:

École de Rêves internationale Nuit & Jour

2669, chemin Ste-Foy, bureau 200

Québec (Québec) G1V 1V3

Canada

 

Par courriel
Par téléphone
:
+1.418.988-3105

Cel.: 418.558.5496