Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 02:21

anotheryear_smallposter2-1-.jpg

Avez-vous vu le film Another year? Au premier abord, on pourrait croire que c'est platte et banal. Mais quand on le regarde avec le coeur, on découvre un chef-d'oeuvre!

Avez-vous déjà pensé que votre vie de couple est ennuyante et banale?

Si oui, il vous faut courir voir ce film qui enseigne comment la vie et le bonheur du couple se trouvent dans la simplicité et parfois même dans la routine saisonnière.

 

Hâtez-vous d'apprécier la chance que vous avez  de vivre avec une personne qui vous aime! Tant de célibataires sur cette planète donneraient cher pour jouir d'un tel privilège d'être aimé, tout simplement!

 

Il, elle ne vous aime pas de la façon que vous souhaiteriez, riez donc de vos attentes illusoires! Nous entretenons souvent de fausses idées concernant la façon idéale d'être aimée(e).

 

Je suis certaine que vous vous êtes rendus compte plus d'une fois que ça ne se passe pas comme dans les contes de fée. Sinon, il serait temps d'y réfléchir.

 

Dans le film, je trouve très symbolique et sympathique cette façon dont le couple vedette cultive sa parcelle de terrain dans un potager communautaire dont il ramène à la maison la récolte de beaux légumes qui nourriront leur entourage quelquefois en détresse : collègue de travail alcoolique et envieuse, frère veuf et taciturne, ami déprimé, etc.

 

Leur maison et leur esprit sont ouverts dans l'amour inconditionnel de ceux qui gravitent autour d'eux. Ils protègent toutefois leur amour en ne laissant pas les difficultés des autres ternir leur sérénité intérieure.

 

Ils pratiquent l'empathie et l'humour et non la sympathie.

 

Je me suis bien vite identifiée au personnage féminin en raison de son physique: grande, costaude, double menton(eh oui!), cheveux longs gris,  en somme un physique plutôt ordinaire mais chérie et appréciée par un compagnon de vie extraordinaire par son coeur aimant.

 

Le physique de cet acteur est également tout aussi ordinaire. Ni beau, ni laid mais combien rayonnant par son  intérieur. On n'aurait pu choisir meilleurs acteurs pour illustrer cette histoire.

 

Au moment où je me prépare mentalement à déménager et aller rejoindre mon compagnon à la campagne et de m'y faire aussi un potager, je me dis que moi aussi j'ai droit à ce privilège !

 

Et qui sait si je n'aurai pas un jour de ces poules gloussantes si amusantes à regarder picorer.

 

Il suffit parfois d'agrandir sa capacité d'aimer et d'accueillir celui ou celle qui se présente, mettant de côté les images préconçues que nous nous sommes construites depuis l'adolescence: il aimera ma cuisine, ne portera jamais de bas blancs, ne se mouchera pas bruyamment, et autres futilités du même genre.

 

Je n'avais pas un seul instant imaginé mon copain dans un tel physique et lui non plus. Ce ne fut pas le grand amour au début, ni d'un côté ni de l'autre. On a appris avec les années à se connaître et à s'aimer, à notre façon, graduellement, gravissant marche après marche.

 

Oh! Le mien est bien imparfait! Voilà bien huit ans que j'essaie de le transformer! Je crois bien que c'est moi, avec le temps, qui a le plus dû changer car je n'y suis pas arrivée !

 

Vous avez réussi ? Partagez-nous votre recette de succès!

 

 

 

Repost 0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 08:19

242268_searching_man-1-.jpg

Comment se fait-il que parfois nous entrons dans un endroit ou rencontrons une personne pour le première fois mais que nous avons l'impression d'y avoir déjà été ou de l'avoir déjà vue ?

 

La réponse se trouve la plupart du temps dans les rêves. En effet, puisque chaque nuit, nous avons cette possibilité de voyager hors de la trame du temps qui n'existe que sur le plan physique.

 

Dans les autresplans de conscience, mis à part le plan astral, où le temps prend forme mais quelque peu différemment, le temps est inexistant. On nous a longtemps fait croire que le temps était linéaire, un peu comme une flèche.

 

Le passé se trouve aux plumes de la flèche, le présent dans le corps de la flèche et le futur en est la pointe. Newton et Einstein ont découvert qu'en fait, le temps est plutôt une fontaine. Tout ce qui existe est le jet d'eau qui émane, soit le moment présent.

 

À gauche, plus l'eau est éloignée et prête à tomber dans le bassin, plus le moment appartient au passé lointain. Plus l'eau est rapprochée de l'ouverture d'où provient le jet, plus ce passé est récent.

 

À droite, pour le futur, il en est de même. Plus l'eau est éloignée, plus le futur est éloigné. Plus l'eau est proche de l'orifice, plus le futur est rapproché.

 

Si je vous demande ce que vous avez fait, il y a 10 ans à pareille date, avouez que ce sera beaucoup difficile de vous rappeler que si je vous demande de me dire ce que vous avez fait il y a dix jours.

 

Pour le futur, c'est la même chose. Vous aurez beaucoup plus de difficulté de vous rappeler ce qui va survenir dans votre vie dans dix ans plutôt que dans dix jours.

 

Statistiquement parlant, les femmes sont généralement plus enclines à capter ces mémoires du futur, c'est ce que l'on nomme le phénomène de prémonition.

 

Cette captation se fait principalement par un état émotionnel. Une pensée nous vient à l'esprit et nous procure un sentiment plus ou moins agréable.

 

Il y a plusieurs années, au travail, j'ai consulté ma montre: 14h30. Il était temps d'aller prendre ma pause. Chemin faisant, j'ai une pensée pour mon fils qui se trouvait à l'école. Je ne me suis pas sentie bien. J'inquiétais pour lui. Je n'avais pourtant aucune raison de m'en faire puisqu'il était en classe.

 

À mon arrivée à la maison, ce soir-là, mon fils me dit qu'il s'était blessé à l'école et qu'il aurait aimé que j'aille le chercher mais n'avait pu me joindre. Son malaise était survenu à la même heure que ma pause.

 

Nous ne savons pas précisément ce qui va arriver mais nous le sentons. En France, une étude a été faite sur les personnes qui ont gagné au tiercé ou loterie.

 

Un fort pourcentage de ces gens avaient eu un rêve ou un pressentiment très fort qu'ils allaient gagner; certains en avaient même parlé à leur entourage auparavant, attestant de la véracité de leurs dires.

 

Il y a plusieurs années, mon amie a reçu de son mari en cadeau d'anniversaire, un billet pour le tirage de la maison Kingsmen. Intérieurement, elle eut soudainement la certitude qu'elle allait gagner, ce qui lui procura un puissant sentiment de bien-être et de joie.

 

Avec foi, le jour du tirage, elle se rendit donc avec son conjoint au centre d'achat où le billet allait être tiré. Son mari qui s'attardait alors à jaser avec un ami rencontré fut rappelé à l'ordre: le moment venu du tirage était venu.

 

Rapidement, ils se sont rendus sur place. Une petite fille en robe longue élégante fut hissée dans le baril débordant de billets.

 

À ce moment, mon amie trouva que cette fillette ressemblait étrangement à sa petite soeur dont elle avait pris grand soin jusqu'à son décès des années plus tôt. La petite se pencha et amusée, tira un seul billet: celui de mon amie. Sa perception du futur s'était avérée exacte.

 

Notre existence terrestre est comme un grand livre. La nuit en rêve, nous aimons aller consulter les chapitres suivants de notre histoire de vie pour avoir un aperçu de ce qui va arriver. Au réveil, évidemment, nous revenons au chapitre où nous en étions.

 

Ainsi, quand l'événement vu en rêve survient, nous avons ce sentiment de déjà vu puisque nous l'avons réellement vécu auparavant. Vous aimeriez tenter l'expérience ?

 

Ce soir, avant de dormir, notez dans votre journal le postulat suivant: Cette nuit, je me projette dans deux ans et je livre3suis conscient(e) de ce qui va arriver.

 

Au réveil, si vous aimez, continuez votre façon de vivre. Si vous n'aimez pas, prenez un moment pour réfléchir à ce que vous pourriez changer dans votre vie actuellement pour créer un futur différent de ce que vous avez vu en rêve.

 

Quelle chance vous aurez eu d'en être prévenu(e) ! Le futur peut être prévu mais n'est jamais immuable. Nous avons le pouvoir de le modifier à tout instant par nos pensées, paroles ou actions.

 

Bonne expérimentation!

Repost 0
Published by Paule - dans Rêves
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 09:02

1084673_doubt-1-.jpg

Il arrive très souvent que des personnes me demandent pourquoi elles rêvent souvent de leurs ex? Parfois, ils(elles) ne sont pourtant plus avec cette personne depuis très longtemps.

Si c'est votre cas, il faut d'abord se demander ce que cet(te) ex-partenaire représente pour vous? Une relation positive ou négative.

 

Si cette personne avait un vilain défaut, est-il possible que ce défaut que vous attribuiez à l'autre ne soit que le reflet du vôtre que vous n'aviez pas encore conscientisé? Nos partenaires sont souvent des miroirs dans lesquels on se reflète!

 

Bien sûr, vous n'êtes plus ensemble, mais dans l'ensemble, est-ce que ce fut un passage agréable dans votre vie? Dans le rêve, vos sentiments étaient-ils positifs ou négatifs face à cette personne?

Faites le lien avec la situation que vous vivez dans la vie d'éveil. Y'a-t-il une similitude dans l'émotions ressentie face à cette situation? Durant cette relation passée, aviez-eu vécu une émotion semblable mais que vous aviez retenue et dissimulée ?

 

Si cette personne fut votre conjoint(e) durant de nombreuses années, cette personne peut représenter votre côté fémimin ou masculin, c'est-à-dire l'aspect opposé de votre sexe que vous avez identifié par cette personne.

 

Si vous l'avez beaucoup aimé(e) et apprécié(e) de très belles qualités chez elle, vous manque -t-elle? Si vous vivez une rupture depuis peu, ce rêve est alors sans doute un rêve compensateur qui vous permet de passer un moment réconfortant en sa compagnie pour ainsi apaiser votre chagrin.

 

L'âme possède cette faculté de combler un désir en rêve. Dans le cas d'une rupture récente, la plupart des personnes interprètent le rêve comme une prémonition les avisant que cette personne va revenir dans leurs bras dans le futur.

 

C'est rarement le cas. Surtout quand il s'agit d'un rêve de fusion ou de manifestation de grande tendresse: un baiser langoureux, etc. dans lequel on ressent un plaisir immense et l'apaisement d'un manque affectif.

 

Si vous venez de rencontrer un(e) nouveau(elle) partenaire mais que vous rêvez de votre ex, il y a fort à parier que vous n'avez pas réglé certains patterns, que vous n'avez pas pardonné à l'autre, etc. Vous êtes en train de répéter les mêmes schèmes.

 

Vous attirez à vous le même type de personne ou le même type de situation pour vous aider à vraiment comprendre cette fois et à vous libérer du passé. Observez alors vos rêves, ils vous informeront avec le temps sur ce qui doit être changé ou compris.

 

La nuit dernière, j'ai eu un de ces rêves alors que je retournais vivre avec un ex-partenaire. Mais dans ce scénario, cette fois j'ai posé un geste qui a tout changé le contexte, ce qui a complètement modifié la fin du rêve en la rendant heureuse et positive.

 

Il est possible de transformer nos vies en modifiant justement nos agissements dans nos rêves. On y arrive avec le temps et de la bonne volonté et surtout à mesure que nous ouvrons notre coeur sincèrement à l'amour.

 

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Rêves
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:55

1137900_unknown_mask-1-.jpg

Après une séance avec mon coach sur la cause de mon problème de poids, un masque est tombé. Il est ressorti que je vivais de la culpabilité.

  

D'accord, mais comment ça se manifeste concrètement dans mon quotidien?

 

Je suis plutôt du genre capitaine Addock qui préfère toujours toucher du concret. Et voilà que la nuit dernière un rêve m'a mis sur la piste.

 

Je suis dans une église au jubé. Dans la première rangée, un très bel homme en complet cravate, aux beaux cheveux châtains et aux yeux magnifiques d'un bleu très pur vient d'être condamné.

 

Il a utilisé la séduction, lui et sa femme, pour s'attirer des faveurs des gens. Il en parle ouvertement à des gens assis autour de lui. Il sourit quand même.

Je désapprouve complètement et le juge intérieurement. Je m'éloigne de lui et je vais m'asseoir quelques rangées derrière, tout au fond près du mur, seule dans mon coin. Je me vois obèse.

 

Immédiatement, j'ai associé cet homme à mon comportement (action-masculin) alors que j'étais plus jeune. D'ailleurs, mes cheveux étaient châtains et mes yeux bleus. J'aime bien les vêtements chics et chers (complet cravate).

 

J'étais alors très séductrice avec les hommes. Évidemment, une telle attitude ne sème rien de bon côté  karma. On le sait, le rôle d'une femme est d'amener son homme à regarder vers le haut et non vers le bas.

 

Mon problème de poids découlerait donc de ce que je me rends coupable (condamné) de ce comportement passé et il semble bien que je ne me sois pas encore pardonnée.

 

Selon l'attitude du condamné, je devrais en parler ouvertement et savoir en rire. La solution est donc directement dans le rêve.

 

Est-ce que je me punis en ayant pris pareil embonpoint ? Je me sens alors super coupable ! De cette façon,  je ne risque plus d'attirer personne ! Comme c'est bête, n'est-ce pas?

 

D'autant plus que ça ne m'avance guère dans ma vie spirituelle (église, banc plus vers l'arrière).

 

Ça sert à ça l'ingénierie des croyances de base, à démasquer nos croyances farfelues! Quel travail que de démêler tout cela! Heureusement que mon amie Paule B. est là. Merci à toi!

 

Non, non, détrompez-vous! Il ne s'agit pas de moi mais bien de mon homonyme aux mêmes initiales: Paule Bergeron.

Repost 0
Published by Paule - dans Rêves
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 12:55

1259156_pearls_and_hearts_2-1-.jpg

En fin de semaine, que de riches êtres j'ai eu le privilège de côtoyer! Des perles rares et tellement précieuses pour notre société!

 

D'abord, une jeune femme auteure, tout à fait charnante et pleine de douceur, et un artiste-peintre qui possède le secret pour réaliser des portraits qu'on peut presque voir respirer tellement ils semblent réels. Vraiment prodigieux!

 

J'ai été enchantée de découvrir cette auteure, mère d'adolescents qui paraît pourtant à peine la jeune trentaine. Perspicace, j'ai vite découvert  sa fontaine de Jouvence: elle a gardé son coeur d'enfant en écrivant du roman jeunesse.

 

Si je pouvais remonter le temps et retrouver mon douze ans, je dévorerais littéralement de tels romans qu'on ne trouvait pas jadis. Avis aux mamans, voilà un merveilleux cadeau à offrir à votre grande fille!

 

C'est toute un chance qu'a la nouvelle génération de bénéficier si tôt dans leur vie de ces perles de sagesse.

 

Son roman suscite l'amour de soi chez nos adolescents, (nos adolescentes surtout) et mène leur pas, non seulement sur leur unicité, mais aussi sur le sentier de la spiritualité découvrant leur beauté intérieure au lieu de les jeter dans une course effrénée à la consommation pour palier à un manque d'estime de soi.

 

Seins trop petits, cuisses trop rondes, etc. On les connaît toutes ces objections au bonheur et à la joie d'être une fille! Et la publicité a tôt fait de s'occuper de vendre aux garçons aussi et de faire d'eux de la chair à la consommation.

 

Ce bouquin n'est pas une longue leçon moralisatrice mais un roman passionnant à lire et à découvrir! La grande ado que je suis a été repue de cette belle aventure.

 

Cette auteure amène le jeune lecteur à réfléchir et à structurer son système de valeurs basé sur l'amour et non le paraître et la dépendance au regard des autres. Je vais devoir me réincarner pour bénéficier de tous ces trésors que recèlent ces nouveaux auteurs actuels ! Ils sont tellement riches.

 

Merci Annie Perreault d'être ce que tu es et de remettre les bonnes choses de la vie à la place d'honneur qu'elles méritent. Je vous mets le lien si la curiosité vous titille: cliquer ici.

 

Quant à cet artiste-peintre prodigieux, son nom est Yves beaudoin. Il est originaire de Thetford Mines dans la région de l'Amiante. J'ai eu le plaisir de visiter ses toiles en ligne dont je vous donne également le lien ici.

 

Et que dire de ces sujets? Cliquer ici. N'est-ce pas inspirant comme sujet ? Ses personnages sont si intenses qu'on s'attend presque qu'ils vont nous adresser la parole ! Leur âme transparaît et nous touche profondément.

 

Merci de mettre tant de beautés dans nos quotidiens avec tant d'amour et de ferveur dans ton art !

 

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Croissance
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 20:06

1220037_colour_pencils-1-.jpg

Il y a un bon moment que le dessin fait partie de ma vie. Déjà, enfant, il me servait d’exutoire pour exprimer mon trop plein d’émotions. 

 

Je me suis vite rendue compte qu’il avait des propriétés thérapeutiques. Des années plus tard,  voilà que je suis tombée sur un livre sur le dessin en cerveau droit.

 

J’ai fait quelques exercices qui étaient proposés dans ses pages. Les résultats m’ont surpris considérant que je ne suis pas une adepte des techniques de dessin comme tel. Je dois dire que je dessine sans formation précise, juste pour le plaisir.

 

Mais voilà que l’automne dernier, je reçus une invitation pour un atelier de découvertes dans ce genre. Et moi qui avais grandement besoin de me divertir, ça ne pouvait mieux tomber ! Pour l’exécution du premier chef-d’oeuvre, je dois dessiner ma voisine en cerveau droit, avec la main gauche, ma main habituelle pour dessiner.

 

Je dois commencer au centre du visage, donc par le nez, puis tout le visage, sans regarder ce que je fais et sans lever le crayon. Oups ! Que je lui dis, j’ai oublié de te faire des cheveux. Murmurant à mon oreille, elle m’avoua qu’elle n’en avait pas et portait une perruque à la suite de traitement de chimio. Ce fut une révélation.

 

J’ai repris l’expérience avec un ami, mais je le fis cette fois avec mes deux mains. Les deux dessins montrent nu homme tout à fait sur les nerfs. Cela le décrit parfaitement. Je tentai l’expérience cette fois avec mon propre visage à l’aide d’un miroir. J’en fis deux, main droite et main gauche.

 

Le premier me montre avec un  personnage à la place du nez qui est en train de marcher. Je dois vous avouer que j’étais centrée ces jours-là sur une douleur cuisante à la jambe gauche. Sur le second, j’ai une énorme espadrille sous le nez.

 

Le message intuitif décelé fut de me chasusser adéquatement et de porter mes orthèses lorsque je marche. Je suivis donc ce sage conseil et mon état s’améliora.

 

Je dessinai ensuite un ami de passage chez moi. J’y découvris un homme aux traits arborant des états  dépressifs,  une mi-femme mi-animale et un cancer autour de la bouche. Je lui demandai s’il éprouvait des problèmes avec les femmes en raison des paroles qu’il entretenait à leur propos.

 

Il était en situation de rupture. Étonnant, non ?

 

Je dessinai alors un homme de mon entourage. Sa tête était à un endroit et les traits de son visage se trouvaient tous à côté. Ce phénomène se reproduisit dans les deux dessins (main droite et main gauche).

 

Je lui demandai s’il se sentait décentré dans ses corps subtils. Il me dit qu’il consommait actuellement des médicaments mais quelque temps après,  il consulta un homme-médecine qui lui dit dès qu’il le vit que son corps physique était tout croche. Cela suffit à confirmer que mes dessins avaient vu vrai. 

 

Dessiner, qu’osse ça donne ? Bien moi, je considère que c’est une façon économique et plutôt rapide de tirer de l’information de l’inconscient. Ah ! Ce génial cerveau droit, fidèle serviteur ! Rentabilisez-le !

Repost 0
Published by Paule - dans Croissance
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 18:30

732859_creature_comedy_2-1-.jpg

C'est tout de même étonnant comment on peut apprendre autant du négatif que du positif, si on s'en donne la peine, ou la joie, devrais-je dire!

Je me trouvais dans un salon du livre quelque part en province où j'étais exposante. Je me suis retrouvée juste à côté du kiosque de l'organisation spirituelle que j'ai choisie comme voie d'évolution personnelle.

 

Ce fut agréable de jaser avec ces exposants avec qui je partage une grande passion commune.

 

Au cours de la matinée, une amie, auteure donc exposante elle aussi, déambula devant nos kiosques. Au cours de l'après-midi, je passai devant son kisoque à mon tour et lui adressai quelques mots. Elle en profita pour me demander si je suivais encore cette voie spirituelle.

 

Ce que je confirmai. Mais! protesta-t-elle, moi j'écris dans mes livres que l'on ne doit pas avoir de religion, on doit rester libre d'être son propre maître dans son cheminement ! C'est sa façon de voir.

 

Quant à moi, c'est aussi ce que j'ai fait jusqu'à un point tournant où je sentais que j'avancerais plus vite avec un guide qui connaissait mieux que moi les pièges sur le sentier de l'évolution.

Est-ce que ça ne va pas plus vite d'apprendre le piano avec un professeur plutôt que de piocher tout seul avec son cahier de partitions ? Il les connaît lui ,les embûches et peut nous montrer rapidement comment les éviter.

 

D'autant plus qu'il est bel et bien écrit dans un classique de la croissance personnelle, le livre La vie de l'âme pendant le sommeil de Peter Richelieu,  que lorsqu'on a fait un bout de chemin seul dans ce domaine, il est préférable de se joindre à un groupe avec un guide pour avancer plus rapidement et ne pas tomber dans l'egotisme.

 

Cette dame ,du haut de sa grandeur, parut étonnée de m'entendre dire que comme je me sentais moins évoluée qu'elle, que j'avais encore besoin qu'on m'apprenne et me guide. Visiblement, mon choix ne lui convenait guère.

 

Qui de nous peut savoir spirituellement parlant, ce qu'autrui a besoin pour son évolution? Chaque religion a du bon et manifeste une qualité: les chrétiens apprennent l'amour, les musulmans : le courage, les témoins de Jéovah, la chasteté, les bouddhistes, le détachement, l'hindouisme la pureté, etc.

 

Que m'importe la voie de l'autre du moment qu'il devient une meilleure personne. Ce qui importe n'est pas le choix qu'on fait mais bien ce que l'on fait avec! Si mon fils souhaite devenir musulman ou je ne sais trop, eh bien soit ! Qu'ill soit le meilleur!

 

Désolée de vous contrarier, madame mon amie, vous pouvez enlever votre masque de gourou! Libre à vous de penser ce que bon vous semble mais de là à imposer votre façon de voir aux autres...Quelle prétention! Quel orgueil spirituel!

 

Est-ce à dire que pour daigner être mon amie, je dois me plier à votre opinion?

 

J'ai assisté un jour à la conférence d'un psychothérapeute sur l'orgueil spirituel; j'ai pas très bien compris où il voulait en venir mais voilà que d'un coup, tout est rentré d'un seul coup!

 

Est-ce à dire chère dame que vos livres contiennent la Vérité? Un Sage est venu sur terre jadis et nous a dit que c'est ensemble que nous détenons la vérité et que nul ne la détient à lui seul.

 

Hier, je discutais avec une coach avec qui je me suis rendue compte que je manquais de confiance en ma propre vérité. Avouons que cette amie gourou qui m'a remuée m'a parfaitement enseigné la leçon que j'avais à apprendre par les opposés ! Rien n'arrive pour rien.

 

Elle met le paquet et s'affirme, alors que moi je manque un peu d'audace. Elle me montre en plein ce que j'ai besoin de faire!

 

Et si je faisais mon propre bilan maintenant? M'est-il arrivé de faire pareil et de me prendre pour ce que je ne suis pas ? Ai-je déjà prêcher chez le voisin?

 

Ah oui! Je me rappelle ! À ce bon vieux Jacques! Il ne me parle plus d'ailleurs depuis ce temps-là!

Le vieux dicton A beau jeter la pierre qui n'a jamais péché est encore très actuel, n'est-ce pas?

Repost 0
Published by Paule - dans Croissance
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 08:20

 

1006471_toilet-1-.jpgEnfin, je l'ai eu dans mon rêve de ce matin! J'ai réussi à uriner malgré une présence intimidante. C'est bon signe!

 

Depuis quelques semaines, un rêve se répétait. J'étais sur les toilettes mais je n'osais faire mes besoins en présence de personnes malgré un besoin pressant. Et voilà que je l'ai enfin eu!. Belle victoire!


En effet, car s'installer sur les toilettes et ne pas arriver à faire ce que l'on a y faire équivaut à avoir des besoins (on appelle aussi besoins ce qu'on a à éliminer au petit coin)  mais qu'on est incapable de les exprimer (les expulser hors de soi).

 

Rappelons-nous que ce qui n'est pas bon pour soi doit être éliminé à l'extérieur et retourné à la terre-mère.

 

Depuis un bout de temps, je me sens épuisée et hier, j'ai décidé d'éliminer le service de corrections de textes que j'offre aux étudiants de Laval dans ma petite entreprise car les jeunes se prennent souvent à la dernière minute et c'est toujours pour hier. Vraiment trop de délai serré!

 

Décidément, non, je ne me mettrai plus de pression! D'autant plus que c'est presque du bénévolat! J'ai donc avisé ma clientèle concernée. Et cette nuit, voilà que mon rêve est revenu.

 

Je me trouve dans un nouvel appartement tout blanc et immense (un nouvel état de conscience) au 4e étage (le plan mental et ses attitudes, croyances, comportements, etc). Je me rends compte que je n'ai pas barré la porte. N'importe qui aurait pu entrer et voler.Je dois donc revoir mes comportements.

 

Je n'ai pas su mettre mes limites aux clients et exiger un temps minimum pour les travaux à réaliser. Dans mon rêve, en plus de verrouiller, je pousse un loquet de sûreté vers la droite, un loquet identique à celui que je dois pousser vers la droite à la station de radio où j'anime une émission pour ouvrir mon microphone.

 

Je dois donc me faire entendre et me dire. Ce n'est pas la faute des clients. J'ai à apprendre à respecter moi-même ces besoins. Là, j'ai vraiment dépassé mes limites.Je suis à plat.

 

Dans ce rêve, je m'installe donc sur les toilettes malgré qu'une déficiente passée avant moi n'ait pas tiré la chasse d'eau (ça me répugne évidemment comme les conséquences que je vis actuellement). La déficiente est cette partie de moi qui n'a pas su s'affirmer.Je fais pipi bien que la porte devant moi soit vitrée presque jusqu'en bas.

 

Bon gré, mal gré, je fais ce que j'ai à faire.

 

Une femme entre, me voit, hésite et va quand même au lavabo.Je la laisse faire sans dire un mot et me sens à l'aise de continuer. En exprimant mes besoins, peu importe l'opinion du client, je fais comme je sens être le meilleur pour moi.

 

Cette femme est aussi une partie de moi qui hésite à s'en laver les mains de l'opinion d'autrui mais qui finalement y parvient.

 

Alors, la prochaine fois que vous serez dans cette situation sur les toilettes, mettez-y tout votre coeur et faites! On se sent merveilleusement bien par la suite.

 

Amusant! Au moment de me lever de ma chaise après avoir fini de taper cet article, j'aperçois un homme qui s'installe en public dans la cour de la caisse pour faire pipi derrière sa porte de camion. Belle synchronicité.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Rêves
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 07:29

1185115_gift_from_above-2-.jpg

Difficile à prouver que l'on peut avoir des communications avec son bébé durant la grossesse et même au moment de la conception.

 

 Toutefois quand on se base sur des expériences personnelles, ça devient plus facile à croire! Personne ne peut nous enlever nos certitudes.

 

Ma petite voisine voulait tellement savoir la date de son accouchement pour mieux planifier l'organisation familiale! Alors? Pourquoi ne pas demander au bébé quand il prévoyait arriver? C'est ce qu'elle fit.

 

Ce n'est qu'au moment de l'accouchement qu'elle réalisa que le bébé avait bel et bien répondu à sa demande. En effet, à partir du moment de ce jour, elle se mit à se réveiller chaque nuit à 3:14.  Le bébé est né dans la nuit du 13  au 14.

 

L'âme communique également des messages au moment de la conception. Je me souviens qu'à ma fécondation, le système de son était en marche et ill s'est subitement tu. Je me suis retournée, j'ai vérifié, il était pourtant en marche ... et oups! Le son est reparti.

 

Une voix de petit garçon s'est faite entendre en moi. Je fus vraiment enceinte et ce fut naturellement un garçon.bebelivre

 

Nous pouvons aussi communiquer après la naissance quand des problèmes de pleurs abondants se produisent. Nous pouvons généralement tirer des informations plus facilement en rêve pour comprendre la cause de ces gros chagrins.

 

Pour des exercices pratiques à tenter, je vous invite à lire Allô, Bébé? Maman écoute! ...

Repost 0
Published by Paule - dans Rêves
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 17:07

866422_pills-1-.jpg

Dans mon rêve de ce matin, le médecin inconnu de mon père me donnait un comprimé bleu poudre de Voltaren, un médicament anti-inflammatoire, pour que je le donne à mon père souffrant.

 

Puis ma mère est arrivée, a pris la situation en main, lui a retiré le comprimé des mains et l'a jeté dans un grand sac vert.

Contrariée par son comportement contrôlant, je lui dis que c'est la médecin qui lui a dit de prendre ce médicament, mais ma mère, qui joue alors la gérante générale, s'entête.

 

Je lâche prise, ramasse mes affaires et part. Arrange-toi donc ! que je lui dis, lasse de ses agissements. En fait, dans 'la vraie vie', c'est ma mère qui s'occupait des affaires de mon père qui était réellement malade. Elle prenait les décisions à sa place.

 

Au réveil, je m'empresse de regarder quel postulat j'avais noté dans mon journal pour tenter de voir le lien avec ce rêve. Je lis: Cette nuit, je vérifie les conséquences futures de prendre les comprimés d'algues que Renée m'a apportés.

 

Naturellement, il est facile de constater le lien entre les comprimés d'algues et le comprimé de Voltaren, car les deux ont la mission de régler un problème de santé. D'autant plus que Renée m'a spécifiée qu'elles aidaient à réduire l'inflammation. Il se trouve que depuis quelques jours, j'ai trop marché et j'en ai passablement.

 

Voici donc comment j'ai interprété mon rêve : le docteur est mon guide. Au moment où je m'installe à mon bureau pour transcrire mon rêve dans mon journal, j'ai sous les yeux sa photo dans un cadre de couleur bleu poudre justement. Exactement le même bleu que celui de mon rêve.

 

Cela me confirme donc dans mon intuition. Je donne le comprimé à mon père qui représente ici mon côté masculin, ce qui qui a le pouvoir d'action, donc qui pose l'action de prendre le comprimé et s'occupe de sa santé.

 

Dans la vie d'éveil, j'ai, en fait, la même attitude que ma mère dans le rêve, une attitude plutôt anti-médicament et chimie médicale.

 

Mon côté féminin (passif) s'objecte à faire avaler cette chimie à mon père. Mes parents sont donc les aspects yin et yang en dualité en moi quant à l'absorbtion de ces algues.

 

Je dois dire qu'effectivement, j'ai des réserves  à en prendre car, dans le passé, j'ai consommé des comprimés d'un autre type d'algue qui m'a causé des problèmes.

 

Je ne savais pas qu'il fallait boire beaucoup d'eau en prenant de ces algues. De plus, je consommais du café, breuvage qui déshydrate tellement l'organisme que pour compenser la valeur d'un café, il faut boire 6 verres d'eau.

Mon guide et intuition me disait donc de prendre ces algues mais mon côté ti-boss, s'y refusait en raison d'expériences passées. J'ai finalement commencé à en prendre ce matin.

 

Il semblerait qu'elles aident énormément à la clarté d'esprit, bien hâte de voir le mien sortir du brouillard dans lequel il se trouve avec tous ces travaux scolaires et ces insomnies de ménopausée ! je vous en redonne des nouvelles...

Repost 0
Published by Paule - dans Rêves
commenter cet article

Présentation

  • : École de Rêves Nuit et Jour, par Paule Boucher
  • École de Rêves Nuit et Jour, par Paule Boucher
  • : Oui! Une vraie école pour apprendre à décoder ses rêves et à comprendre ses synchronicités ou signes de jour. Consultations, formations, stages ou ateliers, conférences, livres.
  • Contact

Un nouveau livre pour bientôt

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Contacter Paule

 

 

Par la poste :
5503, rue Symphonie
 

Charny (Québec)

G6X 3B8 Canada

 

Au bureau:

École de Rêves internationale Nuit & Jour

2669, chemin Ste-Foy, bureau 200

Québec (Québec) G1V 1V3

Canada

 

Par courriel
Par téléphone
:
+1.418.988-3105

Cel.: 418.558.5496