Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 21:27

polarite.jpgL’insomnie, la fatigue et l’anxiété sont souvent les premiers clignotants rouges que notre corps nous envoie lorsque nous vivons des stress persistants. Ils sont très présents dans notre mode de vie actuelle.  Bien gérer ses stress est indispensable pour le bien-être et la santé.

 

Mon dernier livre, Polarité et stress : Insomnie • Fatigue • Anxiété est une suite logique à L’Autopolarité. Guide pratique pour équilibrer l’énergie vitale. Ce deuxième guide est tout aussi pratique et concret. Il vous donnera des moyens pour mieux gérer les stress qui se présentent dans votre vie, et pour prévenir les complications générées par des stress importants et continus.

 

En d’autres mots, il vous aidera à rester dans les limites d’une physiologie normale et fonctionnelle. Le but recherché par ce livre est de vous aider à mieux dormir, à maintenir votre forme et votre vitalité, à garder une attitude confiante et calme dans la vie quotidienne.

 

La Polarité est une approche très aidante lorsque nous vivons des difficultés reliées au stress et aux conséquences qui en découlent.  Elle contribue à activer le processus de bien-être et d’autogué¬rison par l’harmonisation de l’énergie vitale dans l’organisme humain. Elle fait partie des approches complémentaires et holistiques des soins de santé, et du volet énergétique de la massothérapie au Québec. 

 

La Polarité peut faire l’objet d’une pratique exclusive ou s’utiliser en complémentarité avec les divers soins de santé physiques ou psychologiques que vous pourriez recevoir. En aucun cas, ce guide ne remplace une expertise et une intervention médicales.

 

De plus, la Polarité en tant que thérapie ne peut servir à établir un diagnostic médical. C’est au médecin que cela revient. Il est toujours utile, nécessaire et pertinent qu’un suivi médical soit effectué lorsqu’il y a des problèmes de santé.

 

Comment le stress élevé et continu favorise-t-il l’émergence de la fatigue, de l’insomnie et de l’anxiété ? Les sources de stress sont multiples et les émotions y jouent un rôle important. De même, le stress peut engendrer une multitude d’émotions. Ce sont des problèmes courants qui auront des impacts majeurs sur notre condition de santé, sur la satisfaction et le bonheur de vivre, sur la qualité de vie.

 

Je présente les mécanismes physiologiques du stress et leurs impacts sur l’énergie vitale afin de vous aider à comprendre pourquoi une liste de problèmes de santé ne peut cesser de s’allonger si nous n’arrivons pas à gérer nos stress.


J’explique comment, en tant qu’êtres globaux, toutes les dimensions de notre personne interagissent constamment : les dimensions énergétiques, physique, mentale (pensées), émotionnelle et spirituelle (conscience). Nous sommes un Tout formé de plusieurs parties ayant comme structure de base l’énergie.


Vous pouvez recevoir des séances de Polarité avec un thérapeute qualifié. Vous pouvez également utiliser par vous-même des mouvements ou des protocoles simples de Polarité que vous enseignera ce livre, ainsi que des exercices énergétiques et de respiration.


Je présente des moyens concrets reliés à la thérapie de la Polarité, incluant des protocoles de Polarité pertinents à l’insomnie, à la fatigue et à l’anxiété.  Leur utilisation vous aidera à retrouver votre vitalité et le dynamisme nécessaire pour vivre votre vie pleinement.

 

De plus, il y a des fiches qui vous permettent de faire votre propre bilan ainsi que votre suivi au niveau de l’évolution de votre condition. Nous sommes des êtres porteurs de Vie, et il importe simplement que cette vie puisse circuler librement.

Voilà pourquoi ce qui est proposé dans ce livre peut également être utilisé même si tout va bien. L’application des protocoles et des exercices, en vous maintenant dans le flot énergétique de la vie en mouvement, va alors contribuer à consolider votre niveau d’énergie dans une action préventive.


Par ailleurs, l’intérêt de pratiquer la Polarité sur soi réside dans son immédiateté et son efficacité, sa facilité d’application, sa gratuité et l’autonomie qu’elle procure. Les seuls instruments nécessaires sont vos deux mains. La seule condition est de décider d’exécuter les mouvements proposés... et de laisser le travail se faire.

 

On peut joindre commander le livre en cliquant ici

On peut joindre l’auteure au 418-681-7457
michguay@videotron.ca
http://pages.infinit.net/polarite

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 10:44

1385078_mountain_landscape-1-.jpg

Je déclare que la culpabilité est ce poison mortel qui nous rend malade, nous gruge jusqu'à l'os et nous attire la souffrance.

 

J'habite face à une jolie montagne sillonnée de pistes de ski. Ce matin, dès que j'ouvre un oeil, un défi me traverse l'esprit: je vais escalader cette jolie montagne pour y découvrir et admirer le panorama environnant.

 

Cela me fait penser à notre parcours de vie à tous où on chemine lentement, produisant efforts et ténacité pour nous élever vers le sommet de la montagne de Dieu.

 

Et me voilà qui  me dirige vers le pied du mont. Tout ça me ramène à une belle analogie: les intiations sur notre voie spirituelle. On part tous du plancher des vaches: le plan physique, bien terre à terre, sans nous soucier dans un premier cycle du sens des événements et de la vie en général.

 

 Et c'est à ce moment que v'lan nous recevons une première initiation à l'état de rêve. Il s'agit toujours d'un beau songe marquant qui intrigue et réjouit. C'est l'appel de l'âme qui désire entreprendre le chemin de retour vers Dieu, vers les mondes divins.

 

J'atteins un premier palier: ma seconde initiation spirituelle, celle qui concerne les émotions. Ironiquement, je me trouve sur un flanc rempli de tendres fleurs sauvages. Ces fleurs ne sont-elles pas un beau symbole pour représenter nos émotions et sntiments? On donne des fleurs quand on en ressent lors d'un mariage, un anniversaire,etc.

 

Puis, je poursuis ma montée vers la troisième initiation, vers un nouveau pic. Soudain juste à quelques pas, devant moi, une tige végétale m'interpelle. Humide sur le sol, elle prend la forme parfaite du chiffre 2.

 

Je souris, oui, ma troisième concernait bien une vieille relation amoureuse karmique à régler. J'avais eu les deux pieds bien dedans! Là, je dois prendre un peu de repos pour soufffler un peu. Cette étape de ma vie n'a rien eu de facile, et pas davantage aujourd'HUi avec cette pente de plus en plus abrupte.

 

Puis, je reprends la marche. Vaut mieux ne pas regarder droit devant, cela devient trop décourageant. J'ai un peu envie de rebrousser chemin.. essouflée, lasse et en sueur.

 

Tiens, déjà? Je me trouve tout près de la tour dressée au sommet qui m'a tant incitée à y grimper. Je réalise que je me trouve au moment de ma quatrième initiation. J'ai enfin une vision plus élargie, plus globale de la vie. Le mental a lâché un peu sa prise sur les attitudes et les croyances.

 

Ici, le points de vue change aisément quand on a un panorama sous les yeux aussi grandiose et magnifique! Mais, est-ce que ma cinquième est proche? Vais-je accéder au plan de l'âme en grimpant à cette ultime étape pour aujourd'HUi? Je prends l'escalier. Vais-je enfin pouvoir savourer la victoire du vainqueur et couronner mon succès?

 

Erreur! Une grille obstruant le passage a été installée en haut du premier escalier de la tour. Intérieurement, je me dis que quelque chose bloque mon évolution mais quoi? Je ne pourrai donc pas admirer maintenant ce paysage fabuleux du haut de cette tour.

 

Résignée et songeuse, je redescends. Je découvre soudainementun sentier de terre brune beaucoup plus facile au versant sud, je ne l'avais pas vu. La descente sera plus aisée ainsi. Ce sentier mène momentanément dans un beau sous-bois odorant. Quel plaisir de savourer cet instant.

 

Je poursuis ma descente alors qu'un lointain souvenir d'un événement passé refait surface. Je me sens atrocement coupable d,avr été humaine, jeune et inexpériementée. Et v'lan! Je pose le pied sur une roche plate incrustée dans le sol et couverte de petits cailloux.

 

Je glisse en faisant le grand écart; la jambe droite devant, la gauche fléchissant et s'agenouillant. J'ai l'avant-jambe en sang! Aie! Quel gâchis! Vite, je tente de me remémorer à quoi je pensais à cet instant fatidique? Bien sûr, oui, je me rappelle: la culpabilité! Rien de pire pour se faire du mal ! Hum,... me pardonner et vite!

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 13:05

1385501_death_is_a_smile_2-1-.jpg

C'est étonnant de voir de quelle manière la vie s'y prend pour nous permettre d'être témoin de situations afin que l'on puisse y tirer des leçons profitables.

 

Il y a plusieurs années, j'ai eu un amoureux qui m'a fait des confidences sur des évènements marquants de son enfance. Des événements qui ont trait à des expériences incestueuses vécues avec un certain curé de paroisse.

 

Ce curé saoulait sa victime au vin de messe  et passait aux abus par la suite. Versant une jolie somme d'argent à la mère démunie, (somme peut-être tirée à même des quêtes du dimanche, sait-on jamais?) il se confortait ainsi en achetant le silence de l'enfant.

Cet amoureux s'est toujours demandé si son cousin, qui allait aussi rendre visite occasionnelle à ce curé, subissait aussi les mêmes affres.

Il m'a fallu personnellement attendre des années pour avoir vent d'un élément de cette réponse. Avait-il aussi vécu l'inceste?

 

Un certain après-midi, après des années sans nouvelle de lui, voilà que ce cousin me téléphone. Il avait réussi à trouver mon numéro actuel, une véritable prouesse car je suis déménagée souvent.

 

À son langage au téléphone, je devine qu'il a un peut trop bu. Comme l'alcool délie les langues les plus discrètes, il me raconte qu'il est fier d'être l'heureux grand-père d'un adorable petit nouveau-né: un garçon. Passant de cette joie, voilà qu'il se met tout à coup à être étouffé par des sanglots.

 

Il me confie que son fils vient de terminer une série de traitements à la suite de la découverte d'un tumeur cancéreuse sur une testicule. Ému, il espère que son fils vivra assez longtemps pour voir grandir ce fils.

 

Imméditament me revient en mémoire cet épisode de son passé chez le curé.  Et si les événements de sa vie actuelle relevait directement de cette époque? Après avoir épluché des tas de livres sur la biologie totale, je comprends maintenant que s'il a vécu l'inceste et qu'il n'en a jamais parlé, les secrets de famille rendent malades.

 

Aurait-il refilé un programme de mort à son fils atteint du cancer? On sait que les secrets sont transmissibles en héritage sur 5 générations. Et pourquoi son fils avait-il précisément des problèms aux organes génitaux? Et ce bébé? Sera-t-il aussi souffrant que son papa et grand-papa?

 

Vaudrait-il mieux tout révéler, crever l'abcès pour que se nettoient ces mémoires malsaines? J'aurais aimé avoir lu sur la biologie totale avant d'être rejointe par ce cousin. Et vous, que feriez-vous face à une telle situation dans votre famille?

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 06:05

1192051_scream-1-.jpg

Vous arrive-t-il de vous mettre en colère, puis de la regretter deux minutes après? La grande responsable, c'est votre amygdale qui a le piton fragile!

 

En effet, votre amygdale est la grande spécialiste des questions émotionnelles. Elle commande une hormone qui accroît la réactivité des régions du cerveau qui aiguisent les sens : la norépinéphrine.

 

Logée au centre du cerveau limbique, aidée par le thalamus, qui lui reçoit les signaux sensoriels,puis les lui transmet (surtout par la vue et votre ouie), elle réagit promptement pour produire une réaction rapide en vous.Elle fait vraiment office de sentinelle psychologique!

 

Vous aimeriez vous en départir pour ne plus subir les affres de cette colère qui nuit à vos relations interpersonnelles?  Ceux qui l'ont fait, l'ont regretté car ils sont devenus de véritables robots sans sentiments, sans aucune compassion. Leurs proches ne peuvent plus les supporter, alors .... 

 

Les animaux dont on a enlevé cette amygdale n'ont ni peur, ni rage. Leur sécurité et survie sont donc menacées. N'ayant plus peur, ils n'ont plus la réaction sensée de fuir ou de combattre.

 

Sachez que c'est grâce à cette petite partie de vous que vous versez des larmes, sinon votre coeur serait dur comme la pierre.

 

Quoi faire pour cesser de vous mettre en colère ? Ce qui a d'ailleurs un gros impact négatif sur la santé. Daniel Goleman, dans son livre, L'intelligence émotionnelle, comment transformer ses émotions en intelligence, nous dit qu'il y a possibilité de redresser la situation en créant de nouveaux chemins neuronaux, délaissant les anciens.

 

Des psychothérapeutes ont réussi avec des GI de retour du Vietnam. Également, dans certains quartiers pauvres new-yorkais où la criminalité est élevée, un programme est offert dont celui du centre New Haven, pour amener les enfants issus de milieux défavorisés, où souvent les parents présentent des déficiences et les ont négligés, à répondre autrement que par la violence ou la peur.

 

Dès qu'une situation se présente, l'amygdale, siège de la mémoire affective, ramène à la conscience un fait vécu semblable et l'émotion alors enregistrée. C'est pourquoi nous sommes si surpris parfois de l'ampleur des réactions des gens face à un événement qui nous semble pourtant anodin.

 

L'hippocampe qui a emmagasiné ce souvenir l'a restitué tout de go à l'amygdale, qui elle, a retenu la saveur émotionnelle qui a accompagné l'événement. Cet événement les ramène ainsi dans un passé qui les a troublé et fait vibré intensément.

 

Comme l'explique Goleman, ''L'hippocampe reconnaît votre cousine et l'amygdale ajoute qu'elle est antipathique!'' Donc, si vous vivez souvent de la colère, c'est que votre amygdale est facilement excitable.

 

C'est le cas par exemple des crises de jalousie inappropriées.Ce que l'amygdale nous fait gagner en vitesse, elle le perd toutefois en précision.

 

Heureusement, le néocortex  est là pour prendre la relève! Il répond après coup et mieux informé. Le chemin de l'information est moins direct que celui de l'amygdale. Il traite l'information plus lentement mais propose un plan de réaction plus élaboré et plus rationnel.

 

On a donc deux systèmes de mémoire: un pour les faits ordinaires, un pour ceux chargés d'émotions. Le centre qui régit l'analyse des faits se situe derrière le front. Ce cortex préfrontal tempère la peur et la colère.

 

Si on procède à la lobotomie, il se produit la même chose qu'avec l'ablation de l'amygdale, on devient aussi gris neutre et terne que Spoke dans Startrek. Le lobe frontal gauche sert de ''thermostat'' pour refroidir les réactions de l'amygdale, Le lobe droit,lui, est le siège des sentiments négatifs comme la peur et l'agressivité.

 

Votre amygdale propose, le lobe préfrontal dispose! Bien dit monsieur Goleman! Pas de décision sensée sans les deux, sinon gare aux désastres dans votre vie.

 

La prochaine fois que vous vous mettrez en colère, parlez donc à votre partenaire ! Dites-lui que vous l'aimez malgré tout pour rassurer et que, pas de colère, pas de sentiments positifs non plus ! En attendant de vous améliorer bien sûr...

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 17:48

1287160_wasp-1-.jpg

Nous sommes au bonheur de l'été dans une nature toute florissante! Bien sûr, rien n'est parfait dans ce bas monde, aussi vivons-nous parfois de petits inconvénients comme : une pîqûre de guêpe!

 

Il y a longtemps, vivant en campagne entourée de généreuse abondance dont des framboisiers bien garnis, je me suis fait piquer par un de ces insectes. Cueillant des baies en maillot de baie, je me suis presque assise sur la guêpe qui m'a attaquée à l'intérieur d'une cuisse. Échappée belle! Quelques pouces plus de là et ça y était!

 

L'enflure a pris des proportions alarmantes de la taille d'un ballon de rugby. Son poison est donc très puissant, ai-je réalisé!

 

Il y a trois ans, lors d'un congrès spirituel, je suis allée déjeuner avec des amis sur une terrasse du centre-ville. Pendant qie je tartinais ma rôtie de confiture, une guêpe, sans doute attirée par le sucre, s'est approchée de trop près.

 

La balayant de la main pour la chasser, elle n'a pas apprécié et m'a pîquée juste sous l'oeil, ce qui m'a causé une blessure cuisante sur le coup.

 

Ma voisine de table, infirmière  de métier, a tout de suite pris son couteau et a appuyé la lame sur la piqûre. Je pensais bien que l'oedème se propagerait à la vitesse de l'éclair comme la dernière fois. mais non! Absolument pas d'enflure et à peine ai-je ressenti de la douleur par la suite!

 

Je sais que certaines personnes utilisent un sou noir dans ce cas car il est en cuivre, mais d'autres métaux semblent aussi efficaces puisque l'ustensile est fabriqué d'acier inoxydable.

 

Donc si une visiteuse vous agresse, tenter d'utiliser ce que vous avez sous la main: vos clés de voiture, votre alliance, pourquoi pas? Les sous noirs se font de plus en plus rares!

 

Évidemment, rien n'arrive pour rien! Tout a sa raison d'être, et même ces petites contrariétés de la vie. Il est certes bon de se questionner sur la cause de cet incident.

Un bel été sans heurt!

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 12:57

1208781_relaxing_female_in_water-1-.jpgIl y a deux ans, j'ai installé un spa dans ma cour. Quel bonheur! Mais à l'automne suivant, j'ai commencé à éprouver un sérieux mal de jambe.

 

Je faisais trempette chaque soir avant de prendre un bain, beau temps, mauvais temps. J'ai peut-être exagéré ? Je ne sais si les fabricants indiquent une limite sur l'emballage? Bref, au fil des saisons, ces douleurs se sont quelque peu atténuées.

 

Je n'ai pas le lien avec le spa tout de suite, mais l'été dernier, après une seule fois baignade dans le spa, voilà que ces douleurs sont réapparues. J'ai couru à droite et à gauche chez les thérapeutes pour en connaître la cause.

 

Dernièrement, je suis allée voir Marcel Gill, un homme-médecine amérindien, qui, dès qu'il m'a vue, sans même m'avoir auscultée,  m'a demandé ce que je comptais faire pour ces varices à ma jambe?

 

Puis il a mis ses doigts exactement là où se situait la douleur la plus cuisante. Je le ... soupçonne ... de voir dans l'énergie.

 

Alors finalement, c'était donc une varice? Il semble que l'eau chaude du spa dilate les vaisseux sanguins et provoque des varices. Les miennes ne sont pas apparentes en surface, parfois certaines personnes ont de grosses bosses bleutées.

 

Comme je n'en ai pas du tout, j'étais bien loin de me douter que la cause de mes douleurs soit attribuable à des varices. De plus, je travaille en position assise toute la journée, ce qui doit maintenir également un tel problème circulatoire. La combinaison de ces éléments renforce sans doute le problème.

 

Cet homme-médecine m'a partagé une recette toute simple que je vous suggère car elle atténue vraiment la douleur. Ce qui est simple est divin, ce qui l'est moins est humain. Va pour la simplicité alors!

 

Dans un grand bol, mélangez 1/4 de tasse de vinaigre de cidre de pomme avec 1/4 de tasse d'eau chaude et 1 cuillère à thé de sel. Vous y trempez une compresse de la longueur de la jambe (un linge à vaisselle fait l'affaire) que vous appliquez sur votre jambe douleureuse durant 20 minutes aux 2 jours.

 

Je vous suggère de faire le traitement avant de vous doucher car si vous allez en public par la suite, on vous fuira! Vous dégagerez une odeur sûre totalement infecte!

 

Si vous avez mal au deux jambes, il suffit donc de doubler la recette. Bonne guérison!

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 13:11

1097402_color_pig-1-.jpg

Je suis contente de découvrir une des causes qui fait que je traîne du petit lard aux fesses!

 

Ce matin, la Vie me fait un beau cadeau! Correctrice de vos textes à temps partiel, voilà que ce matin, je me mets à la tâche sur le texte d'une cliente qui travaille en amaigrissement.

 

Le cadeau, c'est une phrase qui dit à peu près ceci: tant que vous vous sentirez privé injustement et victime en voyant passer la poutine, les côtes lévées bien dodues et bien grasses ou la pizz du voisin de table, vous contenant d'une salade santé, vous allez toujours reprendre le poids perdu parce que vous serez tenté de vous venger par la suite. Et normalement sur la bouffe!

 

En effet, elle précise que dès qu'un ramollissement de la volonté se fera sentir, on se fera plaisir et rembarquera dans un pattern de comportement inapproprié qui fait que l'on a accumulé des kilos en trop. Je pourrais peut-être parler du je au lieu du on!

 

Il semble qu'il soit capital de ressentir dans le fond de ses tripes le désir d'être belle et mince, bien sûr, mais un désir surtout focalisé sur le désir de vivre longtemps en en santé, car on (je) le sais, la graisse raccourcit mes jours!

 

Je me souviens de mon dernier réveillon de Noel en famille. J'avais allégé de 40 livres, c'est pas peu dire! Et comme une cervelle de moineau (OH! le jugement sévère envers moi!), j'ai, ce soir là, jeté mon dévolu sur une boule au fromage et pacanes, exquise pour le palais, mais qui s'est avérée catastrophique par la suite ,pour mon foie et mes hanches!

 

Dans l'état d'esprit de ce soir-là, oui, ça m'aurait fait mal au coeur de passer outre à cette alléchante boule au fromage! Mais la souffrance que j'ai éprouvée par la suite, en reprenant graduellement tout mon poids à cause de cette gourmandise, s'est avérée encore bien plus cuisante! Sans compter que j'ai dû me rhabiller, mes vêtements ne m'allaient plus!

 

Bon! Je me pardonne! Disons que j'ai vécu cet 'échec' qui fut une marche de plus vers mon succès! J'ai maintenant appris que réaliser un désir qui n'est absolument pas un besoin (manger de la boule au fromage) en amène un autre le lendemain car  les désirs se suivent et se ressemblent. Vous en satisfaisez un et voilà qu'un autre se montre le bout du nez! C'est ratoureur comme tout! Vaut mieux freiner le premier alors!

 

La personne qui a écrit ce texte sait de quoi elle parle car elle avait un poids extrême et se maintient depuis plusieurs années à son poids-santé. Ça me rappelle la fois où mon médecin m'a reféré à une diététiste qui voulait me faire bouffer plein de trucs poisons de succédanés encore pire que le sucre!

 

En fait, je me suis rendue compte bien vite qu'elle avait le même problème que moi mais à l'inverse. Elle tentait désespérément de s'en sortir. Mais elle ne l'avait pas encore réglé de toute évidence:  elle était anorexique et d'une maigreur à faire peur!

 

Le meilleur prof est encore celui qui a vécu le problème de son élève et a su le résoudre. Merci Ginny pour tes bons conseils! www.ginnymartineau.com.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 07:18

1002813_x-ray_image_of_the_leg-2-.jpg

L'été dernier, Marie a eu des problèmes avec sa jambe gauche. Elle boîtait et marchait difficilement mais elle a fini par trouver un thérapeute qui a résolu ce dilemme.

 

Et voilà que cet été ce problème resurgit. C'est donc qu'elle n'a pas compris ce qui entretenait son malaise! Elle est donc allée consulter un thérapeute à nouveau.

 

L'ortho lui a précisé que le problème était dû sous son genou (le je et le nous, le couple). Les deux os de sa jambe se séparaient, on ne sait trop comment ni pourquoi mais ils se séparent...

 

Et c'est précisément ce que Marie venait de prendre comme décision: se séparer  dans sa vie amoureuse. Ah! Mais ces deux os doivent être ensemble pour pouvoir avancer! Hum! Étrange...

 

Devait-elle rester en couple pour poursuivre son évolution? Je lui ai alors suggéré d'interroger son sage intérieur, de demander à la sagesse de ses rêves qu'ils lui disent quelle était la décision ultime de l'âme qu'elle est ? Partir ou rester? Marie tenait absolument à régler le problème une fois pour toute!

 

Voici donc le rêve obtenu suite à ce postulat: Marie conduit son véhicule en campagne (là où vit son amoureux), un chemin très droit(c'est aussi le cas dans le physique). Elle est consciente de connaître cet endroit. Au bout du chemin, il y a une ferme (son ami utillise souvent cet adjectif dans son langage), elle conclut qu'elle  doit prendre une attitude ferme et aller de l'avant.  

 

Elle roule dans la montée ascendante et est surprise de la force de son moteur (elle a la force de passer l'obstacle - une lègère côte). Elle voit venir vers elle, à pied, un homme et son chien en laisse. L'animal est blanc avec des taches noires.(la rencontre de l'homme et son côté animal qui est plus positif que négatif car plus de blanc que de noir).

 

Elle commence à craindre de les croiser, alors elle fait demi-tour (elle change de direction, donc d'idée ) et redescend. Elle fuit donc par peur de vivre sa vie sexuelle animale, habiter son corps physique.

 

Dans le second rêve, elle est avec sa mère (l'âme, adulte qui n'a plus besoin de grandir par rapport à elle qui est l'ego en cheminement) dans la nuit. Marie lui fait visiter un site qu'elle connaît bien qui va être démoli bientôt car désuet. Il s'agit d'un barrage géant (blocage).

 

Sa mère (l'âme) pose le bras de Marie, (l'ego)  sur un tuyau (la rêveuse reçoit un tuyau!).  Marie rétorque : Tasse-toi! Je vais être tachée de rouille! Au réveil Marie avoue qu'elle a des idées qui la pousse à vouloir quitter l'homme, que son ego est rouillé, oui, elle est rouillée en amour et n'a jamais vraiment mis d'efforts dans cet aspect de la vie.

 

De plus, elle dit souvent qu'elle va se tasser du chemin de son ami quand ça ne fait pas son affaire. Alors, c'est ce que font ses os, ils se tassent chacun de leur côté! Espérons que cette fois, le message fut bien saisi et que sa jambe ira de l'avant sans difficulté!

 

 

Repost 0
Published by Paule - dans Santé
commenter cet article

Présentation

  • : École de Rêves Nuit et Jour, par Paule Boucher
  • École de Rêves Nuit et Jour, par Paule Boucher
  • : Oui! Une vraie école pour apprendre à décoder ses rêves et à comprendre ses synchronicités ou signes de jour. Consultations, formations, stages ou ateliers, conférences, livres.
  • Contact

Un nouveau livre pour bientôt

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Contacter Paule

 

 

Par la poste :
5503, rue Symphonie
 

Charny (Québec)

G6X 3B8 Canada

 

Au bureau:

École de Rêves internationale Nuit & Jour

2669, chemin Ste-Foy, bureau 200

Québec (Québec) G1V 1V3

Canada

 

Par courriel
Par téléphone
:
+1.418.988-3105

Cel.: 418.558.5496